Gustavo Minas nous propose un voyage haut en couleur dans les rues du plus grand pays d’amérique latine: le Brésil.

street photo masters brazil gustavo Minas

São Paulo: 2009-2014

Qu’est ce que signifie être street photographer?

Ce n’est pas uniquement à propos de la photographie, c’est être un aventurier dans la jungle urbaine. C’est beaucoup d’interaction avec la ville et sa population, explorer des endroit que l’on ne connaît pas.

Pour être un photographe de rue vous devez aimer les longues marches, j’aime être dans la foule, ce qui permet de « m’oublier » pour un moment, c’est un très bon exercice pour le mental. Un peu comme la méditation.

Source

gustavo minas

São Paulo: 2009-2014

Quelles sont les influences de Gustavo Minas?

En 2009 Gustavo étudie la photographie avec Carlos Moreira :

Premièrement: Eugène Atget, André Kertesz, Henri Cartier-Bresson, Robert Franck, Lee Friedlander, puis, Ernst Haas, Eggleston, Harry Guyaert, Georgui Pinkhassov et Alex Webb.

http://es.blurb.com/bookstore/detail/3197394

São Paulo: 2009-2014

Que faut-il pour créer une bonne image?

Si seulement je savais…

La lumière est très important, je veux dire la lumière du crépuscule ou celle du petit matin…

Mais prendre une bonne photo a beaucoup a voir avec votre état d’esprit. Si je sors en pensant que je n’aurais rien alors je n’aurais rien. Vous devez être ouvert au monde et vous devez y croire. Source

gustavo minas

gustavo minas La havane